Etape 2 PISCO – PISCO

La boucle dessinée autour de Pisco comprend 90% de hors piste. Pour cet exercice de navigation les voitures ont eu le privilèges de s’élancer en premier…privées des traces habituellement laissées par les motos. A delà de la navigation nos équipages ont du faire face à du sable très mou…Nico et Flo ont mis presque 12 heures pour boucler les 273 km de spéciale. Ils ne compte plus les fois ou ils se sont ensablés. Il ont même du faire une voie avec les plaques de désemsablage et avancer mètre par mètre pour gravir une dune récalcitrante ! La voiture est très lourde, chargée en plus de pièces pour Toyota et cette charge freine la puissance du véhicules et donc leur progression dans le sable…ils se sont aussi arrêté une heure pour aider une Toyota (c’est le job).

Une bonne partie des concurrents ont passés la nuit dans les dunes c’est donc en héros que nous les avons accueilli au bivouac à la nuit tombée. Notre camion de course a été beaucoup moins chanceux et s’est couché dans les dunes. L’équipage va bien, le camion a été remis sur ses roues mais il n’étais pas encore rentrés ce matin à Pisco.

L’étape d’aujourd’hui comprend 296km toujours du sable et les organisateurs semblaient dire qu’elle serait pire que la veille…

The loop designed around Pisco is 90% off post. For this navigation exercice the cars had the priviledge to start first so without the usual tracks made by the bikes….Over the navigation part our crews had to face very soft sand…It took about 12 hours to Nico and Flo to do the 273km. The do not count anymore of many times they had to dig the car out of the sand. They even had to trace a track with the sand plates and progress meter by meter to reach the top of a dune ! The car is very heavy- all with the Toyota pare parts and this weight slows down the power of the car and their progression into the soft sand. They also stopped one hour to help a Toyota (it’s the job).

Some parts of the participants have sept in the dunes so it’s like heroes that we have welcome them at the bivouac by night. Our truck had less chance and felt on the side in a dune. The crew is ok, the truck was put back on wheels but they were still not at the bivouac this morning in Pisco.

Today’s stage is 296km stilll sand and the organisers seem to say it will be worst than yesterday…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close